Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 11:44

http://www.decitre.fr/gi/05/9782253129905FS.gifLa guerre des zombies a eu lieu, manquant d'éradiquer l’ensemble de l’humanité. L’auteur, en mission pour l’ONU et poussé par l’urgence de devoir préserver les témoignages directs des survivants de ces années apocalyptiques, a voyagé dans le monde entier pour les rencontrer, dans les cités en ruine qui jadis abritaient des millions d’âmes jusqu’aux coins les plus inhospitaliers de la planète. Il a recueilli les paroles d’hommes, de femmes, parfois d’enfants, ayant dû faire face à l’horreur ultime. "World War Z" en est le résultat. Jamais auparavant nous n’avions eu accès à un document de première main aussi saisissant sur la réalité de l’existence – de la survivance – humaine au cours de ces années maudites. Depuis le désormais tristement célèbre village de Nouveau Dachang, en Chine, là où l’épidémie a débuté avec un patient zéro de 12 ans, jusqu’aux forêts du Nord dans lesquelles – à quel prix ! – nombre d’entre nous ont trouvé refuge, en passant par les Etats-Unis d’Afrique du Sud, cette chronique des années de guerre reflète sans faux semblants la réalité de l’épidémie. Par-dessus tout, cet ouvrage a su retranscrire au plus près la dimension humaine, parfois pathétique, de cet événement sans précédent. Prendre connaissance de ces comptes-rendus parfois à la limite du supportable demandera un certain courage au lecteur. Mais l’effort en vaut la peine, car pour paraphraser l’auteur de cette histoire orale : « En excluant le facteur humain, ne risque-t-on pas de prendre trop de recul par rapport à une histoire qui pourrait un jour — Dieu nous en garde — se répéter ? Et, au final, n’est-ce précisément pas le facteur humain qui nous différencie de cet ennemi que nous appelons “mort-vivant” à défaut d’autre chose ? » (Résumé Fnac)

 

Encooore un truc de zombies ??!

 

Avant toute chose, je me dois de vous présenter l’auteur… le nom ne vous est sans doute pas inconnu, oui, en effet c'est le fils du réalisateur Mel Brooks. Max Brooks est donc un écrivain et scénariste américain né le 22 mai 1972 à New York., petit comique dans l’âme (dans les gènes ??) puisqu’il était notamment membre de l'équipe créative du « Saturday Nigth Live », un poids lourd de l'humour et du divertissement outre Atlantique. Emission que je vous encourage d‘ailleurs à regarder si vous pratiquez la langue de Shakespeare (ou bien optez pour la version sous-titrée sur la chaine Comedie !)

Bon, la biographie, c’est fait. Ensuite… et bien oui, vous allez peut-être penser qu’en ce moment il y en a marre, quand ce ne sont pas des vampires, ce sont des zombies, on voit ces horreurs partout et à toutes les sauces (Dans le désordre ces derniers temps « The Walking Dead », « Bienvenue à Zombieland », « Dead Set » et autre « 28 quelquechose plus tard ».) Je ne porte aucun jugement de valeur, puisque j’ai personnellement adoré ces créations, mais c’est vrai que le zombie est un sujet récurrent depuis quelques années.

 

Et puis qu’est ce qu’on leur trouve à ces larves humaines décérébrées ? Ils sont moches, ils sont complètement stupides, ils sont effrayants … mais il faut bien l’admettre c’est un sujet de choix qui, selon le traitement, peut devenir au choix traumatisant ou hilarant. (Ou complètement nul, mais ca c’est un autre débat )

 

Max Brooks opte pour un postulat de départ original et plus global : « Et si » une invasion de zombie avait vraiment lieu sur notre planète, que se passerait-il ?  Quelle serait la chronologie des faits ? L’humanité aurait-elle une chance de s’en sortir ? L’originalité réside dans le fait que tout cela n’est pas traité au moment M de l’invasion. Non, l’auteur préfère prendre le point de vue d’un observateur « après » la grande guerre des zombies, à un moment où l’on peut réfléchir à froid, voir les erreurs et les bonnes idées, mais aussi les atrocités et les gâchis, et faire un point (plus ou moins) objectif de la situation.

 

 

Good Morniiiing… Zombie !!


L'auteur a donc choisi de raconter cette histoire non pas d’une traite, comme un roman, mais comme une compilation d’entretiens avec différents acteurs/survivants de cette crise.

 

La structure de ce livre se découpe en plusieurs grandes parties, retraçant les débuts du drame, la pandémie mondiale et la panique généralisée, puis la reprise en main de la situation par l’espèce humaine.  De cette façon tous les « temps forts » du conflit sont évoqués, ainsi que la façon dont ils sont ressentis.

 

Cette collection de points de vue personnels permet de vivre le conflit au travers du regard des différents interlocuteurs, ce qui apporte une vivacité essentielle au récit, et transporte vraiment le lecteur au cœur de l’action.

 

Un seul petit bémol…. Si effectivement consacrer un petit chapitre, à la première personne donc, à différents personnages pour qu’ils racontent « leur guerre » donne une vivacité et un sentiment d’implication sans égal, cela entraine également une frustration croissante à chaque interview, tant on aimerait « en savoir plus » sur chaque intervenant, d’où il vient, pourquoi, comment il a vécu ensuite etc etc. Mais bon.. Libre à nous de faire travailler notre imagination 

 

 

Un cours de géopolitique déguisé

 

A première vue donc, « World War Z » peut apparaitre comme un bouquin de zombies sympathique, joliment écrit et bien pensé. Bref, un bon petit roman léger à bouquiner entre deux arrêts de trains.

 

Mais au fur et à mesure de la lecture, quelque chose de plus profond transparait, une analyse beaucoup plus fine et complexe. En effet, Max Brooks produit ici un véritable travail d’analyse géopolitique, et ce à tous les niveaux : gouvernement, armée, civils, intellectuels, artistes …

 

Et de ce fait, les différentes personnes interviewées représentant chacune une tranche de la population mondiale, avec son background propre, ses idées politiques ou religieuses, ses sentiments, ses expériences… Et l’on voit à quel point cela influe sur ses réactions face à la crise. Et également comment cela va provoquer des changements importants (religieux, géopolitiques, sociaux, environnementaux..) pour l’humanité.

 

Nous sommes presque face à un roman d’anticipation, tant ces modifications apparaissent comme une option probable à court terme pour l’humanité, et pas seulement en cas d’attaque zombie.

 

L’impact de cet ouvrage se poursuit bien après sa lecture. En effet on apprend les meilleures façons de se débarrasser des zombies, ce qui peut toujours être utile, mais surtout ce livre déclenche une réflexion plus profonde, aussi bien sur notre monde et son fonctionnement (bancal), que sur l’être humain de façon plus générale.

 

Ces personnes interviewées qui font part de leurs peurs, de leurs faiblesses, de leurs échecs mais aussi de leur victoires, sur l’ennemi et sur eux-mêmes, nous font forcement nous poser la question fatidique : Et moi, qu’aurais je fais  dans la même situation? Et la réponse est loin d’être évidente. Etes vous plutôt partisan du « Chacun pour soi » ? Du « Sacrifions en une partie pour en sauver la majorité » ? Ou du « Il faut que tout le monde soit sauvé, ou que tout le monde meure » ?

 

 

Conclusion

 

Pour ma part, ce livre a été une claque. J’avais déjà rapidement feuilleté le « Guide de survie en territoire zombie » du même auteur, qui m’avait fait sourire. Je pensais donc m’être trouvé là un ouvrage pas trop prise de tête pour bouquiner dans les transports au saut du lit.

 

Quelle ne fut pas ma surprise devant la qualité et la richesse de tout ce que l’on pouvait lire et analyser en second plan !

 

Cet ouvrage se révèle au final un livre impressionnant et complet à tous les niveaux. On pleure, on rit, on vomit (un peu), on réfléchit, on regarde derrière son épaule quand on entend un gémissement suspect…. Un véritable trésor pour tous les types de lecteurs (même ceux qui n’aiment pas forcément les zombies), écrit avec brio par un auteur de talent.

 

D’ailleurs, je ne suis pas la seule à le dire : l’adaptation en livre-audio à gagné le grand prix Audie Award en 2007, et un film est actuellement en cours de réalisation à l’initiative de Mr. Brad Pitt, excusez du peu. Reste à savoir s’il jouera un des zombies 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

Famelol 31/03/2011 16:02


Contaminé, merci :)


Guu 31/03/2011 16:05



You're welcome :D



Lalou 29/01/2011 15:31


Il était déjà dans ma LAL. Il vient de faire un bond en avant que lui-même n'avait pas envisagé. Mieux que James.

vile tentatrice. =D


Guu 29/01/2011 16:00



Damned.. il a falu que je réflechisse un moment avant de la comprendre celle là


 


Et oui, j'aime tenter... surtt quand ca vaut vraiment le coup ! Hin hin



Guu 14/12/2010 16:53


Ravie que l'article t'ai plu, illustre "inconnu" :D Espérons que le bouquin te plairas autant qu' à moi (et qu'aux personnes que j'ai déjà contaminé ^^)


ctrl+alt+wassup 14/12/2010 11:56


badoum baa...
Commentaire un peu après la guerre, mais du coup c'est sur ma wishlist, merci!


Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...