Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 13:00

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv11242092.jpg"L'an 62 ap J-C, Néron règne en despote sur l'Empire Romain. Pour l'avoir offensé, le jeune patricien Marcus est condamné à mort. Traqué par la garde prétorienne, il doit fuir Rome et ses plaisirs et se cacher dans les provinces lointaines. Trahi par sa famille, coupé de ses partisans, Marcus n'a plus qu'un seul allié, le grand Sénèque, avec qui il entame une correspondance secrète. A soixante ans, philosophe, grand littérateur, Sénèque est l'homme le plus célèbre de l'Empire, mais vit retiré sur ses terres, occupant ses journées à lire et à écrire. Tout en déjouant les pièges de ses poursuivants, Marcus, jusque-là frivole et impétueux, applique les conseils de son illustre ami, et reçoit au fil de ses lettres une magnifique leçon de vie et d'intelligence." (4ème de couverture)


S comme...


Sardou. Ici, pas de faux-ami, Romain Sardou est bien le fils de. C'est dit. Né en 1976, il est depuis tout jeune passionné par l'Opéra, l'art, et la littérature. Il publie en 2002 son premier roman, « Pardonnez nos offenses » qui rencontrera immédiatement un grand succès. Cette thématique de thriller médiéval sur fond d'intrigues politico-religieuses lui réussit plutôt bien, puisque le second volume, « Délivrez nous du mal » (2008) rencontre le même engouement. L'auteur envisagerait d'ailleurs d'écrire 9 romans de cette « série », avec pour chacun une strophe du « Notre Père » en guise de titre.

 

Mais Romain Sardou  ne reste pas cantonné à un seul style, et n'hésite pas a se balader (et à balader ses lecteurs) dans différents styles. Que ce soit la science-fiction avec « L'éclat de Dieu » (2004), le roman historique avec « America » (2010) ou encore le roman épistolaire philosophique avec « Quittes Rome ou meurs » (2009), R.Sardou est un touche à tout de génie. (Cet avis n'engage que moi ^^)


S comme Sardou donc..mais aussi S comme Sénèque. Et oui. Car dans le roman qui nous intéresse, la majorité des lettres attribuées à Sénèque ont réellement été écrites par ce dernier, et tirées des « Lettres à Lucilius ». Je me dois donc de rafraichir un peu les mémoires et de présenter cet autre grand auteur en S.


Sénèque ( -4 av JC – 65 ap JC) fut un philosophe de l'école stoïcienne, dramaturge et homme d'Etat Romain. Homme aux multiple talents, il fut avocat, conseiller à la cour impériale de Caligula puis précepteur de Néron avant de tomber en disgrâce et d'être acculé au suicide.


Si ses traités de philosophie exposent ses conceptions philosophiques stoïciennes (à savoir entre autre que « Le souverain bien c'est une âme qui méprise les événements extérieurs et se réjouit par la vertu ».), il est également reconnu pour ses tragédies, produits du plus pur théâtre latin tragique et modèle de nombreux tragédiens du théâtre français du 17ème siècle.


Deux sacrés pointures pour ce petit roman...


« Qu'est ce que vivre et comment être heureux? » … vous avez 4 heures.


Moi qui ne connaissait de R.Sardou que ses (très bons) romans, je pensais donc (naïvement) me retrouver à nouveau face à un roman historique, ayant pour trame de fond la Rome de Néron. Quelle ne fut pas ma surprise de me retrouver face à un roman épistolaire, avec de vrais morceaux de Sénèque dedans (Comme les yaourts) !


Cet ouvrage est une véritable leçon de philosophie dans le sens où, en même temps que Marcus, nous apprenons et découvrons les préceptes stoïciens applicables aux différentes situations : l'amour, la solitude, la pauvreté, la guerre ... En effet, à peu près tous les thèmes chers à la philosophie latine sont ici abordés au travers des aventures de Marcus et de sa formation spirituelle.


Par contre, si d'un point de vue philosophique utiliser les véritables lettres de Sénèque est un plus indéniable, cela crée une véritable rupture dans le rythme du roman. Entre les passages romanesques où Marcus nous raconte ses aventures, ainsi que ceux où Sénèque parle de façon plus informelle sous la plume de R.Sardou, et les véritables lettres de Sénèque, on a parfois l'impression de se prendre un vilain coup de massue sur la nuque.


Car Sénèque, il faut s'y reprendre à plusieurs fois pour bien tirer la substantifique moelle de ses écrits. Ce qui en même temps nous renvoie au court texte d'Emile Faguet choisi par l'auteur en début d'ouvrage, nous expliquant que « Pour apprendre à lire, il faut d'abord lire lentement et ensuite il faut lire très lentement et, toujours, […] il faudra lire très lentement. [...] »


Outre le plaisir de redécouvrir les leçons de vie de ce grand philosophe, qui restent au final des leçons de bon sens et de sagesse, on suit avec plaisir la vie romancée de ce Marcus, jusqu'à l' « apothéose » finale où l'auteur nous livre sa propre interprétation de l'origine des véritables « Lettres à Lucilius » et du suicide de Sénèque.


En bref, une plongée surprenante dans les temps forts de la civilisation romaine sous le règne de Néron avec un de ses plus illustres représentant. Un livre à lire lentement donc, vous l'aurez compris, et à digérer calmement. Mais pour ma part, une réelle surprise (Je ne m'attendais pas du tout à ca!) , et une bonne surprise, qui m'a renvoyée à mes cours de latin au lycée. Encore une fois Maître Sardou, je suis fan !

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

Philippe D 21/06/2011 20:08


Je crois que Sardou est un bon auteur. J'ai même apprécié un de ses contes de Noël (j'en programme un autre pour Noël prochain). Je n'ai pas fait de latin à l'école; ce livre sera peut-être
difficile pour moi mais je crois que je vais tenter l'expérience.


livr0ns-n0us 30/04/2011 20:32


Raaaaah je vais vite me jeter dessus ! Comme toi j'ai lu les deux polars historiques auxquels j'ai totalement accroché, j'ai hâte de découvrir celui-ci !
Merci pour cet avis si enthousiaste qui ne va pas arranger l'état de ma PAL ! ^^


Guu 01/05/2011 18:01



Attention ca n'est pas du tout le même style que les 2 autres !! C'est surprenant au début.. mais bon on reconnait sa touche :p



GreenDee 27/04/2011 12:09


J'adoooore lol


GreenDee 27/04/2011 11:33


Oh, mais c'est que ça me plait bien toussa ^^


Guu 27/04/2011 11:34



Ah ouais t'aime les vieux latins toi? :p



Erato 26/04/2011 17:59


Des livres de Cristina par exemple ?
Je sais pas pourquoi mais je suis pas tentée, et pourtant j'aime le latin, l'histoire... Un livre de Sardou à me conseiller ? Un policer/thriller si possible.


Guu 26/04/2011 18:47



A ce moment là plutôt "Pardonnez nos offenses" ou "Délivrez nous du mal", même si ce ne sont pas des thrillers pur jus, j'ai beaucoup aimé.



Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...