Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 09:24

http://www.decitre.fr/gi/18/9782264036018FS.gif« Divorcée d'un mari trompettiste porté sur la bouteille, Precious Ramotswe est bien décidée à ne plus céder aux mirages de l'amour ! J.L.B.
Matekoni, gentleman garagiste, lui fait pourtant les yeux doux mais l'inénarrable " Mma " a un projet en tête... Un beau jour, elle se jette à l'eau et ouvre à Gaborone, capitale du Botswana, son pays bien-aimé, la première agence de détectives strictement au féminin. En compagnie de son assistante, Mma Makutsi, elle déclare la guerre aux maris en fuite et aux escrocs sans vergogne. Ne reculant devant aucun danger, elle s'attaquera même à la sorcellerie, le grand tabou de l'Afrique.
Mma Ramotswe mène ses enquêtes tambour battant, sous les yeux de son soupirant favori... et pour notre plus grand plaisir. » (4ème de couverture)

 

From Africa with love

 

Quand on lit un roman qui se passe en Afrique (ou ailleurs), il est toujours bon de savoir si l’auteur nous raconte le pays qu’il a connu, ou bien le pays qu’il a fantasmé sans jamais y mettre les pieds. Dans notre cas, ça tombe bien, l’auteur n’a pas fait qu’y vivre, il y est né, bien que sa carnation ne fasse pas très couleur locale.

 

 Alexander « Sandy » Mc Call Smith est en effet né en 1948 dans ce qui était alors la Rhodésie (Aujourd’hui le Zimbabwe), mais il reste néanmoins d’origine écossaise (Et donc tout blanc pâle).  Il est élevé à Bulawayo mais quitte le soleil africain pour aller étudier le droit en Ecosse, à l’Université d’Édimbourg. Université ou il deviendra professeur.

 

Expert très connu de droit appliqué à la médecine et à la bioéthique, il fait partie d’à peu près tous les comités britanniques et internationaux à ce sujet, notamment celui de l’UNESCO.

 

Mr  Mc Call Smith ayant décidément plusieurs cordes à son arc, il est également bassoniste amateur, et co-fondateur du  « Really Terrible Orchestra » (Ah l’humour british).

 

Il reste néanmoins  surtout connu pour ses nombreux livres de fictions, et surtout ses différentes séries :

-          Les enquêtes de Mma Ramotswe, mettant en scène la 1ère femme détective du Botswana. (10 ouvrages au rythme d’un tous les 2 ans, le dernier publié l’an dernier sous le titre de « Vérité et feuilles de thé »)

-        Isabel Dalhousie , qui nous fait suivre les aventures de la dite Isabel, rédactrice en chef d’une revue de philosophie et enquêtrice amateure (6 romans entre 2004 et 2009)

-          Les « Chroniques d’Edimbourg », mettant en scène par chapitres courts les habitants d’un même immeuble, le 44 Scotland Street, regroupant des personnages très divers allant de l'anthropologue âgée au petit garçon surdoué. (6 romans entre 2005 et 2010).

 

Et cet auteur prolixe ne s’arrête pas là puisqu’il a également écrit de nombreux contes, romans pour enfants et, bien sur, articles pour revues scientifiques.

 

Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens. (Proverbe africain)

 

Si vous pensiez vous trouver face à une aventure à la Sherlock Holmes, avec un super mystère, mais en mode africain (Comme moi quoi).. et bien vous vous fourre le doigt dans l’œil !

 

Dans ce premier volume de la saga, nous suivons donc les débuts de Mma Ramotswe et de son « Agence N°1 des Dames détectives ». Et point de grands mystères, quand on commence comme détective, on commence avec les affaires classiques : adultère, disparition et autre récupération de chien enfui… tout cela à la sauce africaine ! Outre les « petits mystères » que Mma résout toujours avec sa logique implacable et pleine de bon sens, on en apprend également beaucoup sur elle, sa famille, son parcours et ce qui l’a amenée à devenir, femme célibattante, la 1ère détéctiv-euh du Botswana.

 

Ces petites digressions, au même titre que les « enquêtes » en elle-même, nous permettent également d’en apprendre plus sur le mode de vie africain, les us et coutumes, le « train-train » quotidien qui est bien différent du notre (Surprenant non ?). mais aussi sur la condition des femmes africaines et sur les vieilles traditions qui ont encore la vie dure (comme la sorcellerie, et le meurtre d'enfants notamment pour approvisionner ce marché).

 

Ah au passage, pour ceux qui se demandent où est le Botswana, c’est là :

 

http://www.fil-info-france.com/aaaabotswana.GIF

 

Tout a une fin, sauf la banane qui en a deux (Proverbe bambara)

 

Et sauf les aventures de Mma Ramotswe, qui ne s’arrêtent pas là, pour notre plus grand plaisir, mais vont continuer pendant encore un certain nombre de volume, avec la même verve j’espère.

 

Et oui, car bien que surprise par la tournure du roman, qui n’était pas ce à quoi je m’attendais, j’ai adoré.

 

Dans une style fluide, on suit Mma qui, dans une ambiance bon enfant, vit sa petite vie de « Mma » détective. Pas prise de tête pour deux sous, ce roman nous donne envie de rester des heures avec Mma Ramotswe, assis dans sa vieille camionnette à sillonner les routes du Botswana en l’écoutant parler de sa voix chantante, ou bien à trainer avec elle sur les marchés en papotant alentours..

 

On sourit devant les petits aléas de la vie quotidienne, qui ne sont pas tout a fait les même que les nôtres (Que faire quand un serpent venimeux se planque dans votre moteur hein ?!)

 

Mais ce qui fait toute la différence, et qui se ressent vraiment, c’est que l’auteur aime l’Afrique, et aime la partager avec son lecteur. L’histoire de Mma nous permet aussi de voir l’influence des blancs telle que perçue  par les habitants, ce qu’il y a eu de mauvais, mais aussi ce qu’il y a pu avoir de bon (Education, émancipation des femmes …). Le fait que l’histoire se passe au Botswana facilite aussi le sujet, ce pays ayant eu une histoire coloniale, et une histoire tout court moins sanglante que certains de ses voisins.

 

En bref, un vrai moment de plaisir, dépaysant à souhait, écrit par un homme qui aime l’Afrique et les africains, et arrive à nous plonger dans leur quotidiens, et à partager leur petites (et grandes) misères. J’ai hâte de lire la suite.

 

PS: Pour ceux que ça tente, une série à vu le jour en 2009 (HBO & BBC) avec Jill Scott dans le rôle titre. Ca doit valoir le coup d'oeil...

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

LN 26/04/2011 22:52


J'ai découvert cette série par un ami qui a passé 10 ans au Botswana. Elle est parfaite pour les lectures de vacances ou pour se relaxer. Cela m'a aussi donné très envie d'aller faire un petit tour
au Botswana.


Guu 27/04/2011 09:16



Oui c'est aussi le sentiment que j'ai eu, ca donne envie d'aller voir sur place !



Wax 03/04/2011 11:39


Tiens, ça me rappelle que je l'avais noté mais pas acheté. J'avais lu une critique disant que l'intrigue était plutôt facile à résoudre, c'est vrai :o ?


Guu 03/04/2011 11:46



En effet il n'y a pas vraiment de super intrigues à la Sherlock Holmes. Ca colle presque plus à la réalité dans le sens où ce sont des petites affaires de la vie de tous les jours, résolues avec
juste du bon sens.



Gally 24/03/2011 14:00


Ah bah ! Justement ! Je viens de tomber par hasard sur les "Chroniques d'Edimbourg" du-dit auteur. Mon œil à tilté sur le titre parce qu'Edimbourg est notre prochaine destination de vacances
annoncée et là, que vois-je en lisant une de tes chroniques : que c'est du même auteur !
J'hésitais à l'acheter mais puisque tu as semblé apprécier ce bouquin-ci, l'autre ne doit pas être mal non plus ^^ Quoi t'en penses ?


Guu 24/03/2011 14:01



Moi je dis fonce poulette !!



Laeti (histoires-de-livres) 17/03/2011 18:41


celui-ci me plait bien! merci pour ce partage!


Guu 17/03/2011 18:59



Mais avec plaisir :)



pom' 17/03/2011 08:05


tu m'apprends quelque chose, je ne savais pas qu'il y avait un série télé


Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...