Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 09:00

Haut conteurs vol 1« 1190, Tewkesbury, royaume d'Angleterre. A treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d'aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l'auberge familiale. Il ne connait le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l'ennui, semble bien décidé à lui gâcher l'existence. La venue d'un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d'histoires et d'énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s'y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavre et s'enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit... mais un matin il ne revient pas. L'histoire a-t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter ? C'est ce que va tâcher de découvrir Roland... et peut-être deviendra-t-il lui-même Haut-Conteur ? » (4ème de couverture)

 

4 mains valent mieux que 2

 

Si Olivier Peru semble être sacrément bien connu par la sphère Internet, on ne peut pas en dire autant de Patrick McSpare. But why ?? Quelqu’un peut-il résoudre ce mystère digne d’un Haut-Conteur?

 

Car à part nous annoncer que Messire Patrick est scénariste-dessinateur-illustrateur de BD (et qu’il aurait sévi dans l’inénarrable Pif Gadget), difficile d’en savoir plus. Seul information complémentaire, le projet BD sur lequel il travaille actuellement, « Star Power », en parallèle des Hauts-Conteurs.

 

Les informations concernant Messire Olivier sont, comme je vous le disais plus haut, beaucoup plus nombreuses. Peut-être est-ce dû au volume impressionnant de production Made in Peru : romans, illustrations de couverture et nombreuses BD (chez Soleil notamment)

 

Kookabura Universe (Dessin), Zombies (Scénario), Hero Corp (co-conception du générique, design, illustration et story-board) , autant de noms que vous avez déjà entendu, et auxquels Olivier Peru a participé d’une façon ou d’une autre.

 

Ces deux talents de la bande dessinée se rejoignent donc pour nous offrir une ballade fantastique dans l’Europe du Moyen-Âge, ses superstitions et ses mystères.

 

Il était une fois … ♪

 

Messieurs Peru et McSpare nous entraînent avec eux dans l'Europe moyenâgeuse, sur les traces des troubadours et autres amuseurs publics. Sauf que les Hauts-Conteurs  sont bien plus que de simples troubadours. Ordre reconnu et puissant, ses membres sillonnent l'Europe en racontant leurs histoires aux plus grands comme au peuple, tout en accomplissant une quête centenaire, dans le plus grand secret : la recherche du" Livre des Peurs", livre prophétique et puissant dont les pages sont dissimulées à travers le continent.

 

C'est ainsi que Roland et sa vie palpitante de fils d'aubergiste vont être perturbés par l'arrivé du Haut-Conteur Corwyn le Flamboyant, qui va disparaître mystérieusement dans les bois. Sur un coup de folie, et sans tenir compte des rumeurs sur les goules qui erreraient dans la forêt,  Roland part à sa recherche, et se retrouve investi d'une périlleuse mission, ainsi que couvert de la fameuse cape pourpre, symbole des Hauts- Conteurs. Que s'est il passé dans ces bois? Roland devra surmonter ses plus grandes peurs pour faire face au démon qui menace d'anéantir son existence et celle de son paisible village.

 

Une autre ! Une autre ! Une autre !

 

Ah ces Hauts-Conteurs, qu'est-ce que j'en ai entendu parler !! Que ces livres sont biens, palpitants, prenants, bien écrits. Et que les auteurs sont beaux et gentils et agréables. Et que je participe même à des concours d'écriture à l'occasion de la sortie du tome 3 (et que je gagne en plus!). Avec un tel marketing, la faible morue que je suis ne pouvait que succomber aux sirènes. Et me voilà donc avec le tome 1 entre les mains, « La Voix des Rois ».

 

La première chose que l'on peut dire concernant cette édition de Scrinéo Jeunesse, c'est qu'elle est belle. Si,si, un bel ouvrage, pas trop envahissant, une jolie couverture, un bel objet que l'on prend plaisir à lire (et à montrer dans le métro, contrairement à d'autres)

 

Dès les premières pages on se prend au jeu et on se laisse entrainer dans l'histoire de ce petit garçon de ferme n'ayant jamais dépassé la limite du bout du champ, mais qui rêve cependant de formidables aventures au bout du monde. Le style d'écriture est fluide et simple, mais agréable, … comme une belle histoire racontée par un Conteur expérimenté. Petit détail qui m'a plus fait sourire qu'autre chose, mais qui rappelle qu'on est dans l'édition jeunesse, le livre est émaillé de petites astérisques expliquant au lecteur ce que sont soudard, sacerdoce ou encore maelström. (Ou comment se prendre un coup de vieux en 2 lignes)

 

Si le début de l'histoire est assez prenant, et même la majorité de l'histoire, j'avoue avoir été un peu déçue par une fin qui semble quelque peu précipité, et un peu trop « classique ». Avec quelques pseudo-rebondissements qui n'étaient pas forcément utiles. Après de telles aventures tout au long du volume, j'espérais une fin un peu plus rock 'n roll je pense.

 

Cette impression mi-figue mi-raisin s'applique également aux « créatures » et personnages du roman. Si l'ordre des Hauts-Conteurs  est intriguant à souhait, avec ses mystérieuses ramifications et cette dangereuse quête sous-jacente; si certains personnages sont surprenants, intriguants voir manipulateurs au point que le lecteur est vraiment surpris dans certains retournement de situation; les « méchants » eux restent très classiques.  Et si d'un côté j'ai beaucoup apprécié ce rappel à tous les contes et mythologies que j'ai pu entendre et lire depuis de mon enfance, j'avoue avoir été un peu blasée d'apprendre qu'encore une fois on se retrouvait avec un vampire nommé Vlad et autre choses communes.

 

Bon, je fais ma fine bouche, mais j'ai dévoré ce roman en aller-retour de RER, ce qui quelque part signifie bien le plaisir et l'envie que j'ai eu à le lire. Plaisir que je réitère de suite avec les volumes suivants, et avec beaucoup d'attentes au vu des indices appétissants dont les auteurs parsèment cet ouvrage pour la suite de l'aventure. Ces derniers ont un vrai talent pour raconter des histoires, et cela ne peut qu'augurer du meilleur pour la suite. Si vous aimez ce type de roman donc n'hésitez pas, plongez dedans !

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

Pando' 08/07/2011 13:36


Je le commence tout prochainement dès que j'ai du temps pour lire en fait :) si tu l'as dévoré aussi vite, j'espère le lire vite également!


Lalou 06/07/2011 15:35


Comment ça les auteurs sont beaux, gentils et agréables? J'ai dit ça, MOUA.
Ah oui, j'ai dit.
Ghaaaaaaa


Lelf 06/07/2011 11:29


C'est bien le tome 1 que tu chroniques là ? Nan parce qu'avec l'image du tome 2 partout je pensais que tu m'avais rattrapée et dépassée, je culpabilisais encore plus de mes retards de chronique (si
possible).
Sinon comme toi, très sympathique, lecture éclair mais un peu enfantin et facile parfois.


Guu 06/07/2011 11:35



Ouééé mais c'est parceque je suis déjà dans le volume 2 XD ... Bon OK je récupère ma connerie dès que possible.. Ca m'apprendra a faire des trucs en catastrophe tiens -_-



Miss Spooky 06/07/2011 10:23


Tu as été contaminée toi aussi... il me faudrait un A/R de RER à pour avoir le temps de le lire, mais je crois qu'il va devoir prendre son mal en patience encore un peu d'ici là !


Guu 06/07/2011 10:25



Avec un RER Helsinki- Paris, tu auras le temps de lire toute la série :p En tout cas la bonne première impression se confirme sur le second. Un petit truc agréable à lire.



Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...