Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 21:28

RE Feist - Fille de l'Empire« C'est au moment où Mara, unique héritière du clan des Acoma, s'apprête à prononcer les mots qui la consacreront prêtresse pour le restant de ses jours, que Papéwaio, le plus fidèle des soldats du clan, interrompt la cérémonie pour lui annoncer la mort de son père et de son frère. Propulsée à la tête du clan, Mara doit regagner ses terres en urgence pour sauver sa maison de la ruine et de la honte. Car au Jeu du conseil les ennemis des Acoma sont nombreux. Il faut reformer au plus vite l'armée décimée, pérenniser les liens commerciaux qui assurent au clan ses revenus et nouer des alliances politiques susceptibles de mettre en échec les plans des maisons rivales. A condition, bien sûr, de survivre aux assassins toujours plus nombreux qui viennent la traquer jusque dans son fief... » (Source Livraddict.com)

En ce jour de Saint Valentin je reviens à toi lecteur/trice chéri(e), avec un titre bien sympathique glané au cours de l’opération Bragelonne 300k. Il faut dire que cette trilogie me faisait de l’œil depuis un moment : un grand nom de la fantasy, qui nous pond une histoire d’intrigues dans une cour aux inspirations nippones… je ne pouvait qu’adhérer !


Le grand nom en question, c’est Raymond E.Feist. Je l’avoue publiquement, je n’avais encore rien lu de cet auguste monsieur, c’était donc l’occasion de m’y mettre. Mais attention, le monsieur n’est pas seul, cette trilogie est écrite à 4 mains avec Janny Wurts, dont je n’ai malheureusement pas grand-chose à vous dire. Ce qui me fait me demander, comme à chaque fois.. mais comment diable écrit-on un bouquin à plusieurs ?  Y en a-t-il un avec les idées, l’autre à l’écriture ? Chacun écrit un paragraphe ? Je m’étais déjà posée la question récemment avec les Hauts Conteurs de Olivier Peru et Patrick Mc Spare, sans beaucoup de réponses. Si vous en avez, je suis preneuse.


Mais voilà que je m’égare. Pardonnez mon grand âge qui me pousse à radoter, et reprenons.

 

Nous accompagnons donc Mara des Acoma, jeune adolescente qui s’apprête, dans 20 coups de gongs (soit approximativement 5 pages), à se dévouer corps et âme au service de la déesse Lashima au travers d’une vie de calme et de contemplation. Raté, les dieux ont d’autres projets pour elle, et nous voici embarqués aussi violemment qu’elle dans une vie de lutte et de complots afin d’assurer la survie de sa famille (et de sa propre personne) dans le terrible Jeu du Conseil qui régit la vie des familles nobles tsurani.


Et autant vous dire que quand on est une gamine de 16 printemps lâchée dans l’arène d’un coup, sans préparation et sans plus aucune famille pour vous soutenir, les beaux sourires de la cour dissimule moults coups tordus. Heureusement pour elle, Mara est plus futée qu’il n’y parait, et sa force de caractère va lui permettre de placer ses pions comme il faut, au prix parfois de rudes souffrances. Mais la survie de la maison des Acoma, et la déchéance de ses ennemis, est à ce prix.


Vous l’aurez compris, l’influence des sociétés médiévales japonaises et coréennes est très présente dans cet ouvrage, que ce soit dans l’organisation de la cour, les coutumes guerrières des tsurani, l’honneur des maisons nobles et l’ensemble des noms employés. Le tout est cependant très bien intégré à ce nouveau monde qu’est le monde de Kewelan, avec  ses bœufs a 6 pattes (encore un coup de Findus) et ses guerriers-fourmis géantes (Et oui).


Vous prenez une Guu, vous la calez dans un monde aux relents de fantasy médiévale matinée de culture extrême-orientale, que manque-t-il à son bonheur ?? Tout pleins d’intrigues tordues ! Oui la Guu est un peu machiavélique a ses heures perdues. Et là, nous sommes elle est servie. Car si en temps normal être une famille noble tsurani entraîne son lot de machinations en tout genre, quand en plus on est une jeune adolescente, dernière survivante de la famille, il faut aller chercher loin pour pouvoir survivre. A ce jeu-là Mara a toujours un coup d’avance sur ses adversaires, et sur son lecteur qui se laisse bringuebaler avec délice jusqu’au coup d’éclat final.


Le plaisir est d’autant plus présent que, malgré la présence d’intrigues retorses, la fluidité de l’écriture et la beauté des descriptions servent une lecture agréable et colorée, et génèrent une multitude de tableaux plus magnifiques les uns que les autres.


Et voilà, encore une fois je me dis que je vais faire court, et je cause, je cause…. Mais que voulez-vous, quand on a un bouquin de cette qualité, avec un monde aussi complet et beau, un personnage principal auquel on ne peut que s’attacher, une intrigue bien ficelée.. et bien on a envie de le partager. Et quand en plus – chance – on sait qu’il y a encore 2 volumes derrière pour notre plus grand plaisir… on se lancerait presque dans la danse du poulet. C’est dire !


Je vous tiendrais au courant de la qualité des volumes 2 et 3, mais d’ores et déjà je vous recommande chaudement ce premier volume.

RE Feist - Fille de l'Empire


PS : Pour ceux qui se demanderaient ce qu’est la danse du poulet, je partage avec vous ce monument de l’Internet :

 

http://www.ib-board.com/boards/Smileys/default/chicken_dance.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

Laeti 18/02/2014 13:22


Coucou, je profite de mon passage pour t'informer que mon blog (histoires-de-livres) a déménagé. Tu peux d'ores et déjà me retrouver sur " http://envies-de-livres.blogspot.fr " Tous mes anciens
articles y ont été rapatriés. Tu peux t'inscrire à la newsletter pour ne rien manquer. Bonne visite. Laeti

Guu 25/05/2014 12:34



Merci de l'info



Sita 20/02/2013 14:31


Une chroniiiique o/


J'étais complètement passée dessus pendant l'opération (parce que couverture pfeuh mouais bof), mais du coup maintenant j'ai super envie de lire ça (aucun rapport avec le coup des sociétés
anciennes qui s'inspire de la Corée et du Japon, hein). Espèce de vile. Heureusement que ma biblio a la trilogie, tiens :D

Guu 20/02/2013 14:33



Ca se prête un livre sinon hein ^^



Lyra Sullyvan 15/02/2013 08:36


La Danse du Poulet c'est la vie (c'est mon arme de ramenage de sourire massif). 


Bon, sinon, j'avais adoré cette trilogie. J'avais lu Les Chroniques de Krondor avant, alors j'avais le contexte de l'autre côté de la faille, mais ça doit pas trop poser de problème de pas
l'avoir lu auparavant. En tout cas c'est géniale, je suis contente que tu t'y mettes :D

Guu 15/02/2013 09:22



Oui j'avais lu que c'était lié a ses autres ouvrages, si c'est aussi bien écrit je pense que je vais continuer sur ma lignée



Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...