Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 15:58

http://www.images-chapitre.com/ima3/original/750/33978750_6997640.jpg

Jeune gouverneur de la province troublée d’Echigo, Sugawara Akitada n’aspire qu’à une chose : rentrer à la capitale. Mais lorsque deux envoyés impériaux arrivent avec un ordre de mission, Sugawara doit se résigner. Il se rend sur l’ile de Sado, surnommée l’ile des exilés, afin de découvrir le meurtrier du second prince, frère de l’empereur, tombé en disgrâce après une trahison. Pour mener son enquête, Sugawara n’a d’autres choix que de se faire passer pour un prisonnier. Quitte à subir les mêmes sévices que ces malfrats… Entre hommes de loi corrompus et jeunes filles manipulatrices, le gouverneur Akitada n’aura pas trop de l’aide de son irrévérencieux serviteur Tora pour déjouer une monstrueuse conspiration qui pourrait menace l’empereur en personne… (4ème de couverture)

 

Que d'énigmes !

 

Née en Allemagne, diplômée de trois universités, I.J. Parker a été professeur de langues étrangères à l’Université de Norfolk en Virginie jusqu'en 2000. Spécialiste de la culture et de l'histoire du Japon, I.J. Parkerse consacre désormais à l'écriture des aventures de son personnage fétiche, Akitada Sugawara, dans le Japon du XIème siècle. Le premier volume,  L'Énigme du Dragon Tempête, a été couronné par le prestigieux Shamus Award en 2000.

 

A noter que, par un curieux hasard, l’ordre d’éditions des romans ne respecte pas l’ordre chronologique de l’histoire (ni même d’écriture des romans….Logique d’éditeur..)

 

Voici donc les ouvrages dans l’ordre chronologique d’écriture, avec leurs dates d’éditions :

 

Ce volume est le 4ème de la série,  Sugawara ayant déjà vécu de folles aventures à travers le Japon féodal de l’ère Heian.  Akitada Sugawara, c’est un peu le Sherlock Holmes japonais. Issue d’une illustre famille déchue ( Il serait le petit fils de Sugawara no Michizane, véritable personnage historique), Akitada travaille comme fonctionnaire du ministère de la Justice dans la capitale,  Heian Kyo (Plus connue sous le nom de Kyôto).  Mais Akitada est un petit curieux, et comme c’est un vilain défaut, petit à petit meurtres et mystères vont s’accumuler devant lui, que ce soit chez d’humbles paysans comme dans les salles secrètes du Palais Impérial.  En sachant que, contrairement à Holmes,  Akitada doit également composer avec l’ensemble des codes stricts qui régissent la société japonaise à cette époque, il va devoir agir avec habilité pour regrouper l’ensemble des preuves lui permettant de résoudre l’énigme (et au passage de sauver sa peau la plupart du temps).

 

Un samouraï.. qui surgit hors de la nuiiiit 


Toujours aussi prenants, ces romans d’enquête « historique » vous transporte dans le Japon médiéval, avec ses rites, ses coutumes.. et ses castes dirigeantes. Car presque toujours, les enquêtes de Sugawara le mènent dans des histoires de politiques corrompus ou abusés, de paysans spoliés et de belles demoiselles en danger (ou pas). Un vrai chevalier servant ! 

 

Les enquête en elle-même sont sympathiques et bien tournées: rien dévident, mais rien de trop tiré par les cheveux non plus. Fidèle à Holmes, Sugawara se déplace rarement sans son fidèle Tora qui, bien que ni médecin ni moustachu, n’en remplit pas moins à la perfection le rôle de fidèle compagnon au soutien indéfectible et aux remarques parfois salvatrices. Des enquêtes savoureuses donc, où l’on sait que l’on sera tenu en haleine jusqu'à à une fin explosive, sans que cela n’empêche notre héros de résoudre des énigmes annexes de ci de là (Un peu Pr Layton dans l’âme quoi..). L’intrigue surprenante et l’écriture colorée de l’auteur emballeront même les lecteurs les moins habitués à ce type d’ambiance exotique.  

 

Le vrai plus de cette série est évidemment le cadre dans lequel elle prend place. On ne peut pas espérer une meilleure introduction au monde du Japon Impérial que ces ouvrages. Un vrai Japon de carte postale, avec ses samouraïs, ses geishas, ses cerisiers bref tout ce que l’on s’imagine…mais aussi (et surtout !) tout ce que l’on n’imagine pas. Son mode de fonctionnement, sa population, sa cour, son institution juridique complexe et stricte, l'enchevetrement permanent de l’opulence et de la misère .. autant de choses qu'I.J. Parker fait revivre magnifiquement.

 

Tout est fait pour vous transporter dans ce Japon féodal et vous faire vous sentir dans la peau dans ce petit juge de province trop malin et à qui échoit donc toutes les énigmes tordues. Vous savez, celles que l’on souhaite voir résolues mais pour lesquelles, si vous êtes découvert, toute implication sera forcément niée.  Et cette fois ci, c’est du lourd : Sur ordre impérial (top secret donc),  Akitada va devoir enquêter sous la pire des couvertures possible : celle de prisonnier sur une terre où sont exilés les pires criminels et les exilés politiques. Et, cerise sur le gâteau, il va devoir enquêter sur rien de moins que l’assassinat d’un membre de la famille impériale... fastoche non ?! 

 

On peut le dire,  il va galérer le pauvre Sugawara. Il va découvrir les joies du quotidien de ces prisonniers de droit commun, dont la plupart finissent par mourir dans de mystérieuses mines.  Il va également en apprendre beaucoup plus sur ces  nobles exilés menant grand train, et semblant bien éloignés de la contrition qu’ils devraient ressentir suite à leurs manquements face à l’empereur. Il semblerait même, c’est un comble,  que ce lieu d’exil soit finalement le terrain le plus propice pour fomenter un véritable putsch impérial, avec l‘aide des rebelles  Aïnous voisins. Et c’est à notre petit bonhomme d’éviter tout ca, en toute discrétion bien entendu.

 

ハピ エンデ

 

Mais bon.. Sugawara est un vrai héros de romans qui finissent bien, et non seulement il va la résoudre cette énigme (encore heureux!) , mais il va également sauver de nombreuses vies, y compris la sienne, grâce à son esprit affuté.. et grâce à son fidèle serviteur Tora. Ouf nous voilà rassurés.

 

En bref…. Un roman sympa comme tout à dévorer pour les fans de polars historiques, comme pour les fans du Japon de l' « époque ». Pour ma part, chaque nouvel opus me fait saliver d’avance. Par ailleurs, même si chaque volume peut se lire de façon indépendante, je vous conseille néanmoins de les lire dans l’ordre chronologique, chaque histoire apportant une nouvelle pierre a la construction de notre personnage, il serait dommage de vous gâcher la surprise !

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

Wax 18/01/2011 00:04


J'ai le premier et j'ai hâte de me lancer à la découverte de Sugawara O/ ! Par contre, j'avais pesté contre les éditeurs, parce que retrouver l'ordre des tomes, bonjour :/


Guu 18/01/2011 08:32



Oui au début  je ne les ai pas lu dans le bon ordre du coup je ne comprenais plus rien :( je ne comprends pas la logique éditoriale.....



Touloulou 15/01/2011 23:29


J'adore les polars historiques, et j'adore le Japon, donc cette série me fait très envie ! J'ai bien envie de découvrir sa période féodale, donc comme tu dis que c'est idéal pour ça, il est
probable que j'achète le premier tome rapidement !


Guu 15/01/2011 23:41



Si comme tu dis tu aimes les polars hitoriques et le Japon, tu ne peux que tomber sous le charme de cette série ! C'est vraiment bien écrit, vivant et complétement envoutant !!


 


Mais bon, tu me diras ce que tu en as pensé :)



Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...