Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 10:00

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv23219818.jpg« Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter. » (4ème de couverture)

 

« La nouvelle J.K.Rowling »

 

Cherchez Nadia Coste sur le net, vous verrez on en parle partout. Madame serait « LA » nouvelle J.K.Rowling, la révélation de l’année, la bonne surprise.. bref, le nouveau petit joyau de la littérature fantastique.

 

Mais concrètement, qui est-elle ? Née en 1979 dans la région lyonnaise, elle commence très vite à écrire, essentiellement de la fan-fiction basée sur les univers de Star Wars ou Robin Hobb (Biennnnn).

 

C’est en 2004 qu’elle décide d’arrêter la gribouille, et de passer à l’écriture de L’histoire, avec un grand « L », la vraie, celle qu’elle cherche depuis si longtemps. D’abord publié sur son blog, elle attire vite l’œil d’un éditeur (Gründ).  Et c’est ainsi que, 7 ans et 9 versions plus tard, le premier volume de Feydelins nous est révélé (sur les 4 qu’en compte la série).


Son éditeur déborde d’enthousiasme pour sa jeune pouliche, et ensemble ils rêvent d’un succès à la Harry Potter, et d’adaptations cinématographiques (L’auteur confie à 20 minutes avoir déjà imaginé «  une distribution avec Sean Connery et Harrison Ford, et pourquoi pas des Fedeylins en 3D comme dans Avatar!») … c’est tout le mal qu’on leur souhaite.


Le Fedeylin et le Gorderive


Avec un telle promotion, j’ai intérêt à vous faire un résumé digne des meilleurs trailers de cinéma !!

 

Les Fedeylins sont donc de petits être ailés qui vivent tranquillement au bord d’une mare, leur société dirigée avec sagesse par les Pères Fondateurs, chacun à sa place dans une des 5 castes existantes, vaquants aux tâches qui lui sont assignées.

 

On assiste à la naissance (difficile) de Cahyl et de ses camarades, après 5 ans de gestation dans leurs bulles/œufs. Chaque fedeylin, à sa naissance, se voit apposer par les Pères une marque qui déterminera son destin. Cahyl lui n’a pas de marque, donc pas de destin. Une aberration pour son peuple.

 

Il passera donc toute son enfance en portant ce lourd secret, tentant de le cacher aux siens, craignant sans cesse d’être découvert. Et pour faire simple, Cahyl recèle d’autres mystères : outre un pouvoir très particulier, il s’est lié d’amitié avec un gorderive, batraciens vivant de l’autre côté de la mare et ennemis jurés des fedeylins.

 

Mais la cérémonie qui doit consacrer son passage à l’âge adulte approche, et ses secrets risquent d’être exposés aux yeux de tous... (Tadaaam)

 

 

Champêtre, meugnon, choubidou... mais pas franchement passionnant…

 

Promotion d’enfer, cadeaux à gogo, concours, blogs et Facebook hyperactifs… Wow, en effet, ils ont sorti la Grande Armada de la promo! J’ai d’ailleurs moi-même gagné cet ouvrage lors d’un concours sur le blog d’Hécléa.

 

Tout est présent pour que cet ouvrage soit un modèle de roman fantastique : des personnages originaux, de folles aventures, un grand secret… Le soucis c’est que tout est un peu trop ultra classique : Le gentil héros différent des autres, avec un super pouvoir, qui sera rejeté par les siens, mais se fera un ami chez les ennemis de toujours et partira dans de folles aventures. Avant de revenir sauver les siens ? (Ce n’est qu’une supposition,  on ne sait pas encore la fin , mais je suis prête à le parier) Bon et puis bien entendu, l’ennemi juré, le grand amour et tout le toutim….

 

L’originalité tient essentiellement dans le choix du lieu de l’action et des protagonistes. Pour faire (très) simplifié, on assiste à la vie d’un groupe de libellules (humanoïdes), voisines et ennemies de crapauds (humanoïdes), élevant des lombrics (pas humanoïdes) et vivant de récoltes.  L’auteur dit s’être inspirée de son enfance passée au bord de mares et de ruisseaux, où elle prenait plaisir à observer têtards et autre populations insectoïdes locales.

 

Donc oui, c’est original, c’est champêtre, c’est meugnon, on dirait des petites fées, waouh super. Mais bon :


1 – L’originalité c’est bien, mais ca n’est pas forcément gage de qualité. Je peux écrire "Les aventures d’une petite Barbe à papa et de sa copine Chaussette au pays des Patates Géantes", ça serait original aussi….


2 – L’auteur nous décrit avec moults détails et descriptions la vie et les mœurs de ces feydelins.. ce qui fait qu’on a bien souvent l’impression de lire un cours de bio niveau collège plutôt qu’un roman. Vous saurez tout sur l’accouplement des lombrics, la récolte de rosée ou de plumes, l’hibernation des batraciens, la migration des oiseaux ...

 

J’avoue qu’il y a également un point (de détail) qui était fait pour me crisper dès le début.. « Etre fedeylins, c’est accepter » nous proclame-t-on à plusieures reprises. Et donc nous voilà face à une nuée de petits bonhommes qui ne se posent pas de questions, quitte à laisser mourir les leurs s’il le faut (C’est leur destin hein). Une belle bande de zombies décérébrés en quelque sorte…Et en effet je trouve que les personnages dans l'ensemble manquent un peu (beaucoup) de personnalité.

 

C’est dangereux de s’auto-proclamer le nouvel Harry Potter, il faut pouvoir tenir la comparaison !! Et déjà que je ne suis pas une gaga du petit sorcier, mais là avec « Fedeylins » on reste clairement dans de la littérature pour jeunes ados, sans grande originalité et parfois franchement ennuyeuse…

 

A moins de tomber dessus par hasard au détour d’un chemin, je ne pense pas poursuivre les aventures de Cahyl. Cependant, un petit tour sur la Toile vous révélera que cet ouvrage s’attire de façon générale beaucoup de compliments et commentaires positifs!

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

Lalou 06/05/2011 08:20


J'me mêle de tout je sais, mais j'voulais juste dire que je suis heureuse de lire ce genre d'échange !
On trouve trop peu de commentaires de ce type sur la blogosphère.
Et puis finalement si je croisais ce livre peut-être le lirais-je aussi pour m'en faire ma propre opinion :)


Guu 06/05/2011 08:24



Hihi moi aussi je suis bien heureuse :) J'ai eu un peu peur au début qu'on me tombe encore sur le coin du nez ><


 


Mon examplaire voyage un peu mais si tu veux je lui prépare une petite valise pour la Belgique bientot?


 



Evy 05/05/2011 21:37


Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre. Il est vrai que je découvre tout cela un peu tard. Mais je comprends un peu mieux votre ressenti à présent et je comprends votre démarche.
Avec ces derniers mots, vous me confortez dans l'idée d'acheter cette œuvre. Je repasserai avec plaisir vous donner mon avis.
Il est en tout cas très agréable de voir quelqu'un d'ouvert à la discussion, il me semble que c'est suffisamment rare pour être souligné.


Guu 06/05/2011 11:23



Le plaisir est partagé :)



Evy 05/05/2011 20:52


N'ayant pas vraiment été touchée par cette vague promotionnelle (non non, je ne suis pas une ermite), je découvre un peu sur le tard les articles, les critiques et tout le tintouin fait autour de
cet ouvrage. Et je suis assez surprise par la tournure qu'a pris la promotion de l’œuvre en question sur les journaux, les sites internet, les blogs, facebook, que sais-je...

Les journalistes sont-ils à ce point bêtes et méchants qu'ils ne peuvent pas discerner un peu d'auto-dérision et de second degré quand on leur parle ?

D'un, qui peut croire un seul instant que cette jeune femme ait la prétention d'être la nouvelle JKR ? Franchement, il faudrait être quand même mégalo pour s'imaginer devenir la nouvelle JKR
lorsque l'on est jeune auteur et que l'on publie son premier roman, non ?
De deux, je ne comprends pas vraiment la comparaison qui est faite avec JKR. Visiblement elles s'adressent toutes les deux à un public jeune (et moins jeune). Mais après ? D'après le résumé (non,
je n'ai pas lu l'ouvrage, je parcours les critiques pour savoir si je vais l'acquérir), l'histoire se trouve quand même à des années lumières de celle de Harry Potter. Quel est le lien dans ce cas
? Et pourquoi comparer cette auteur à qui que ce soit d'ailleurs ? D'après ce que j'ai lu sur d'autres sites internet, l'auteur elle-même n'a pas l'air d'apprécier la comparaison (et je comprends
que l'on puisse avoir suffisamment de respect pour un auteur à succès pour avoir la décence de refuser d'y être comparé). Je l'avoue, je suis un peu perdue...

Ah sinon, le coup de Harrison Ford m'a fait bien rire. Non sérieusement, comment peut-on imaginer qu'une jeune auteur (française qui plus est) pense sérieusement à adapter son premier ouvrage au
cinéma ? Il me parait simplement évident qu'il y a là une pointe d'humour que le journaliste de 20min n'a pas su saisir...

Je trouve un peu dommage que vous ayez repris ces interviews telles qu'elles, sans les questionner. Vous donnez pourtant l'impression d'avoir une bonne analyse de manière générale dans vos autres
articles et je me doute que ces interviews ont bien dû vous interpeller. Mais cet article donne l'impression que vous avez été particulièrement agacée par la promotion de cette œuvre et par le
ressenti (donné dans les interviews) que l'auteur était un peu mégalo. Je trouve cela dommage.

Cela étant, je suis contente d'avoir lu votre critique et votre ressenti sur le livre. A force de parcourir la toile, je commence à me faire une idée du contenu et cela m'intrigue suffisamment pour
me mettre sur la voie de l'achat.
Merci pour votre article.
Cordialement
Evy


Guu 05/05/2011 21:08



Tout d'abord merci de votre commentaire. De l'eau a passé sous les ponts depuis, et j'ai entre autres eu l'occasion de débattre de tout cela directement avec l'interessée, à savoir l'auteur
elle-même, et de facon très constructive. Mais cela fait plaisir de recevoir un commentaire aussi construit.


 


Je le reconnais aisément, j'étais à l'époque de cette chronique très agacée par la promotion envahissante de cette ouvrage, duquel j'attendais beaucoup.Ce qui explique le ton un peu trop mordant.


 


Quant à questionner les journalistes, difficile, vous en conviendrez. J'aime à regarder ce qui se dit sur un(e) auteur avant d'écrire une chronique, et malheuresement pour Nadia Coste les
interviews et autres articles faisaient très mégalos. La remise à niveau qu'elle a fait à ce sujet sur son blog est d'ailleurs salutaire, peut-être aurais-je réagi différement si j'avais vu un
tel article avant.


 


Quoiqu'il en soit, Fedeylins n'est pas un livre mauvais, loin de là et je ne pense pas avoir fait passer ce message, heuresement :) Et contrairement à ce que je dis à la fin de la chronique, je
pense en fin de compte jeter un coup d'oeil sur le prochain volet qui, selon l'auteur, sera le vrai "commencement" du roman. En espérant pouvoir faire mon mea culpa !


 


Au plaisir de lire votre avis sur cet ouvrage si vous en faites l'acquisition :)


 


 



Lalou 27/04/2011 12:27


Je trouve que lorsqu'on lit l'article de Guu ici même et qu'on ose dire que son analyse est superficielle, c'est qu'on l'a lu en diagonale. Il me semble justement qu'elle a réussi à faire passer
tout son message sans être désobligeante ni avec l'auteur (qui n'est certainement pas responsable de sa comparaison avec JK Rowling), ni avec l'ouvrage auquel elle trouve des qualités, même si elle
n'a pas été touchée par l'histoire.

Il est bien triste de voir ce genre de commentaires froid et presqu'agressif apparaître lorsque l'auteur de l'article met tant de bonne foi à son travail.

Et je trouve que donner le conseil de passer moins de temps sur FB et les réseaux sociaux pour ne pas subir le matraquage est un coup bien bas... ca m'attriste.

Sinon Guu, ce livre ne m'a pas attirée dès le départ, je ne sais dire pourquoi, et je pense que j'ai beaucoup d'autres choses à lire... mais si un jour je le croisais par hasard, pourquoi pas, pour
m'en faire ma propre opinion :)

Puisque comme tu le dis si bien pour modérer tes propos, ce livre fait l'objet de beaucoup de commentaires positifs sur la blogosphère :)


Guu 28/04/2011 10:04



Merci Lalou, ca me touche beaucoup. Heuresement j'ai pu débattre de tout ca directement avec l'auteur, ce fut très agréable et enrichissant.



Dodie 18/04/2011 20:41


je ne fais partie d'aucun fan club, merci bien. Mais comme beaucoup je suis allée traîner sur les blogs et j'ai constaté que l'auteur subissait le matraquage et les raccourcis des journalistes.
Et je n'ai pas dit que vous étiez superficielle, juste votre analyse de cette petite phrase. Ce qui est fait une grande différence.


Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...