Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 09:00

De l'eau pour les éléphants - Sara Gruen« Ce roman pas comme les autres a une histoire exceptionnelle : en quelques mois, il a fait de l’auteur inconnu un véritable phénomène d’édition, le coup de cœur de l’Amérique. Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les Etats-Unis. Jacob Jakowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur « plus grand spectacle du monde ». Embauché comme soigneur, il va découvrir l’envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités. Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob, Marlène, la belle écuyère, et Rosie, l’éléphante que nul jusqu’alors n’a pu dresser, dans un improbable trio. Plus qu’un simple roman sur le cirque, De l’eau pour les éléphants est l’histoire bouleversante de deux êtres perdus dans un monde dur et violent où l’amour est un luxe. » (4ème de couverture)

 

Ô Canada ! ♪

 

Sara Gruen est canadienne, et pourtant c’est la nouvelle petite chérie de l’Amérique (Je plaisante).  Pour la petite histoire, elle quitte le Canada en 1999 dans le cadre d’un boulot administratif, et quand deux ans plus tard elle se retrouve au chômage, elle décide d’écrire ses propres romans. Et ne me demandez pas son âge, une femme a toujours 18 ans.

 

Amoureuse des animaux, elle se lance dans l’action avec « La leçon d’équitation », qui rencontre un succès immédiat auprès du public. La suite de cet ouvrage, « Parcours sans faute », recevra le même accueil.

 

Puis vient la petite bombe « De l’eau pour les éléphants », qui la catapulte en tête des ventes pendant plusieurs semaines, et dont les droits sont rapidement rachetés (Un chèque avec beaucoup de zéro), pour une adaptation au cinéma, en ce moment sur vos écrans.

 

Après les chevaux et les éléphants, son dernier roman, « Ape House », a pour héros nos cousins les Bonobos. Et est bien parti pour faire un carton comme ses grands frères.

 

La marche des éléphants ♪

 

Jacob Jakowski est un vieil homme de 90 ans, qui végète dans sa maison de retraite, entre infirmières distantes, repas infects et visites espacées de ses proches. Pour fuir ce quotidien, Jacob se réfugie dans ses souvenirs, cette vie surprenante qu’il a connu lors de sa jeunesse .. (Flashback)

 

Jacob Jakowski mène alors une vie d’adolescent tranquille, et suit les traces de son père en suivant des études de vétérinaire dans une prestigieuse école. Mais suite au décès de ses parents dans un tragique accident de voiture, le voici qui laisse tout tomber et s’enfuit, pour monter dans le premier train qui passe.

 

Le hasard fait qu’il s’agit du train d’un cirque itinérant, mené d’une main de fer (de tortionnaire) par « Oncle » Al, et Auguste. La vie est rude, surtout pour ceux qui ne sont pas « artistes » : exploités, non payés, mal nourris, jetés du train en marche quand le patron veut s’en débarrasser, leurs vies ne valent pas grand-chose.

 

Heureusement pour Jacob, ses connaissances de vétérinaire vont lui sauver la mise. Non seulement il s’occupe désormais de l’ensemble des animaux, loin des difficiles travaux manuels, mais le voilà catalogué grand ami d’Auguste, le patron de la ménagerie, et de Marlène, sa femme. Ce poste va lui permettre de se rapprocher de Rosie, l’éléphante que tous croient stupides, mais aussi du cœur de Marlène.

 

C’est dans cette atmosphère très particulière que Jacob va vivre les mois les plus mouvementés de sa vie, remplis d’émotions, d’amour et de violence.

 

How ! I feel good ♪

 

Par où commencer.. Sans doute par le fait que je ne suis pas étonnée que ce roman ai connu un tel succès. Malgré un sujet de fond que l’on peut qualifier de classique (L’histoire d’amour impossible), malgré un cadre pas forcément idéal pour captiver le public d’aujourd’hui (Un cirque ambulant des années 30)… et bien.. wow.

 

On débute l’histoire dans l’univers glauque des maisons de retraites, où sont régulièrement niées la dignité et  l’humanité des personnes âgées. Et où l’on croise cet homme qui nous ouvre sa mémoire. Et quels souvenirs ! L’histoire se déroule sur quelques mois, mais semble durer des années tellement elle est riche en rebondissements et découvertes. Dès qu’on met un pied dans l’histoire de ce cirque et de Jacob, on est littéralement embarqué avec eux, et il est très difficile de reposer l’ouvrage.

 

L’auteur réussit, avec son style simple et imagé, à nous propulser au cœur de ce cirque, de ces personnages et de ses drames. De façon parfois très crue, elle met en scène de véritables personnalités, et donne une consistance surprenante à ses personnages.

 

J’avoue que je suis bien embêtée pour faire une « analyse de texte », car difficile de disséquer et trouver ce qui fait que ce roman est si bien réussi. C’est un tout, la somme des recherches effectuées sur le cirque des années 30, sur le dressage des éléphants, la mise en scène parfaite, la vivacité des descriptions, les interactions entre les personnages.. et cette petite touche qui fait mal au cœur quand, régulièrement au cœur du récit, on revient temporairement dans le présent auprès d’un Jacob vieillissant et fondamentalement malheureux.

 

On ne peut d’ailleurs que trépigner de joie à la fin de l’ouvrage.. mais chut !

 

Si d’habitude je me méfie des « phénomènes littéraires » que tout le monde encense, j’avoue que là je me suis bien fait avoir. « De l’eau pour les éléphants » est un véritable coup de cœur que je vous recommande chaudement. Et je remercie très sincèrement Sofynet d’avoir eu l’excellent, la géniale, la grandiose idée de me l’envoyer lors du Swap Adaptation Ciné.  

 

Et maintenant je me tâte (*ploup*) pour aller le voir au ciné, d’autant plus que Gally en dit beaucoup de bien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

Nicolas 30/03/2013 23:05


Un roman qui m'a beaucoup ennuyé. J'ai l'impression d'être le seul, d'ailleurs...

Laeti (histoires-de-livres) 31/05/2011 12:15


c'est le mieux! Tu auras ainsi ta propre idée


Laeti (histoires-de-livres) 30/05/2011 14:51


Je repasse pour donner suite à ton commentaire sur mon blog pour te donner mon impression quant au film. Je n'ai pas été déçue du tout, bien que certains passage aient été entièrement zappés,
d'autres remis dans un autre ordre, l'ambiance que je m'imaginais lors de la lecture était bien retranscrite j'ai même trouvé que ce remaniement donnait plus de clarté à l'histoire. Heureusement,
il y a eu qu'une scène de maltraitance envers Rosie. J'ai vraiment aimé et te le conseille! Maintenant chacun son avis car la copine avec qui je suis allée a lu le livre aussi avant et a été
déçue... Comme quoi chacun a son ressenti!


Guu 31/05/2011 12:03



Arf j'entends vraiment de tous les avis.. bon il va falloir que je me décide a y aller pour trancher alors !



Lalou 23/05/2011 15:45


Moi je le veux bien demain ^^
Hahaha!

C'est fou, parce que ni le matraquage pub du film, ni les autres bonnes chroniques aperçues du livre ne m'avaient tentée... et puis PAF. Guunounette nous balance ca dans la tronche et j'ai très
envie de le découvrir.
Rhalalalala... ^^


Guu 23/05/2011 21:32



This is ze powaa of ze Guuu ! You are under control !! ;p



Sita 20/05/2011 22:11


Je pensais me l'offrir en anglais en fait ^^ Je pressens d'ici que c'est un livre que je voudrai dans ma bibliothèque !
Mais merci :D


Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...