Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 10:23

 

http://img.livraddict.com/covers/70/70541/couv10000549.gif« Charles IX fut de tous nos rois de France l'un des plus calamiteux. A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l'Europe entière. Abasourdi par l'énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses. Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous. Pourtant, il avait un bon fond » (4ème de couverture)

 

Charles IX, ou son avatar Charly 9 dans le cas présent, reste dans l'Histoire de France un des rois les plus monstrueux, celui dont nous avons tous entendu parler à l'école, le monstre odieux ayant ordonné le tristement célèbre massacre de la Saint-Barthélemy.

 

C'est d'ailleurs sur cette décision que s'ouvre ce roman, lors d'un conseil royal un peu ubuesque ou conseillers et reine mère tentent de forcer la main à un roi plutôt réticent à ordonner un tel massacre, et ou de « quelques leaders », on passe à « quelques millions » de morts.. mais bon, comme ils disent, quitte à faire le ménage, autant le faire bien non ?

 

Dès le début donc, le ton est donné. Si les historiens tergiversent encore sur le rôle réel de Charles IX et de sa mère dans cette décision, Jean Teulé lui a déjà tranché: Charly est au fond un brave gars, monté trop jeune sur le trône, entouré d'une famille vérolée par l'avidité de pouvoir, d'une mère tyrannique et d'un pays en pleine guerre de religion. Mais cette fameuse décision, suivie de ce massacre odieux, aura raison de la santé mentale de ce pauvre Charly.

 

Tour à tour dévoré de remords, au point de voir des morts et du sang partout, puis à l'extrême inverse pris d'envies de génocide du peuple français, nous suivons ce pauvre Charly dans sa descente aux enfers, aussi bien mentale que physique puisque stress et anxiété le mèneront jusqu'à l'hématidrose (ou "sueur de sang", maladie entrainant la sécrétion de sang par les glandes sudoripares.) et à une mort précoce.

 

L'auteur à d'ailleurs l'intelligence d'adapter son style aux passages décrits, ballotant le lecteur entre phases de pures démences où nous ne comprenons pas forcément tout, à des moments de lucidité intense et parfois extrêmement durs, remplis de remords douloureux, comme si nous suivions Charly 9 sur cette pente dangereuse. (J'avoue avoir été un peu paumée par moment, obligée de relire pour être sure de bien comprendre l'absurde de la situation )

 

Mais en filigrane, nous découvrons aussi un homme moins connu, amateur de chasse et de lettres, entourés de grands artistes de son époque (même si certains n'ont pas survécu à la funeste nuit, à son grand dam), entouré de Ronsard, de Paré. Un enfant même, qui au milieu de ce massacre protège tout de même...sa nourrice huguenote.

 

Chose savoureuse pour ma part, nous découvrons moult anecdotes véridiques, des plus insignifiantes aux plus surprenantes, certaines impactant encore notre vie de tous les jours. Et celles ci sont nombreuses...pour n'en citer que quelques unes, nous découvrons ainsi pourquoi le Jour de l'An est le 1er Janvier, l'origine des poissons du 1er avril, le pourquoi du muguet au 1er mai... Même si ces anecdotes sont toujours mêlées à des scènes un peu surprenantes, qui nous font douter, nous font nous interroger.

 

Pour ma part, sitôt le livre fermé je partais dans des recherches sur ce fameux Charles IX, et étais vraiment surprises de découvrir que nombre de point évoqués dans l'ouvrage était bien réels, comme cet épisode du roi fabriquant de la fausse monnaie.

Farce ubuesque pleine de gouaille, drame sociologique voir médical, cours d'histoire, pièce de théâtre, lexique des jurons de l'époque.. Charly 9 est un peu tout cela à la fois, et nous fait passer un étrange, mais non moins savoureux, moment de lecture. On en sort en éprouvant presque de la pitié pour ce jeune souverain de 23 ans, dont la vie est parfaitement résumée par cette phrase, énoncée à la fin de l'ouvrage : « Décidément, quand ca ne veut pas.... »

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

for more details 04/12/2014 13:05

It is very true that the kings of the France are all very much calamitous. I liked the way in which the Charles is examined. This is the perfect way to know more on the amateurs and the kings of that time.

Sharkie343 28/04/2012 17:56


Étant donné que j'ai vu les rois de France y'a pas long en cours et précisément le massacre de la Barthlémy, ce livre me tente beaucoup puisque je sais que je m'y perdrais pas trop. En plus,
c'est du Jean Teulé et j'ai envie de renouer avec lui depuis Le Magasin des Suicides. Bwarf, pourquoi tes chroniques donnent toujours envie :P

Guu 28/04/2012 20:30



Désolée, désormais je m'appliquerais a te dégouter de toutes mes futures lectures...^^


 


Mais pour le coup, surtout si tu aimes la plume de Teulé, n'hésite pas =)



Lyra Sullyvan 27/04/2012 11:44


Honte à moi, je ne savais pas qui était Charles IX. J'ai entendu parler du massacre de la Saint-Barthélémy mais je ne savais pas qu'il était le roi à cette époque et que ça découlait de lui.
Merci pour cette petite leçon d'histoire ! ^^

Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...