Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 09:00

 

Kan Takahama 2 Expressos« -Comment fait-tu pour comprendre aussi bien les femmes ?Tu m'épates !

- Ben, il suffit de se mettre à leur place ! » (4ème de couverture)

 

Une auteur un peu à part

 

Madame Kan Takahama nait en 1977 dans la belle ville d'Amakusa (tristement célèbre pour ses massacres de chrétiens japonais). Diplômée de la faculté des beaux-arts, elle est de prime abord peu intéressée par la bande dessinée.

 

C'est une des ses amies qui enverra à l'éditeur Kodansha une courte histoire que Takahama avait dessiné lors d'une soirée. Séduit, l'éditeur lui propose de faire quelques essais qui paraitront dans le magazine « Weekly Morning » , et lui vaudront son premier prix.

 

Elle poursuit sa carrière de mangaka en publiant de courtes histoires au sein du magazine Garo, histoires qui serton compilées et éditées en Europe en 2002 sous le titre  « Kinderbook» .



En 2003, sa collaboration avec un artiste français, Frédéric Boilet, donnera naissance à l'ouvrage « Mariko Parade»



Suivront « Bon baisers d'Angoulême»  (qui fait suite, ô surprise, à son séjour au festival d'Angoulême) ,« L'Eau Amère»  (2009), puis enfin « 2 expressos ».


Influencée par Charles Bukowski, Gabriel Garcia Marquez ou encore Kenzaburô Ôe, elle utilise une grande part de son vécu pour raconter ses histoires. L'humeur souvent changeante et mélancolique de ses personnages viendrait d'ailleurs en partie de ses propres troubles du déficit de l'attention et troubles affectifs saisonniers.

Ce qui n'empêche pas certains de la considérer comme l'équivalent féminin d'un Jiro Taniguchi. (Interview de K.T pour du9)

 

Un café au propolis ? Késésé ?

 

Benjamin et Michihiko ont tous les deux 42 ans, une vie professionnelle en berne, et une vie sentimentale désastreuse....et ils cherchent tous deux à retrouver une femme.

 

Auteur de manga français en panne d'inspiration, divorcé, Benjamin vient se perdre dans la campagne japonaise afin de retrouver une amourette de passage, croisée 17 ans auparavant. Quand à Michihiko, il tient un café « à la française » (c'est le monde à l'envers) où il sert un café infâme tout en tachant de récupérer sa femme.

 

Le hasard va les réunir, et tandis que Benjamin apprends à Michihiko comment faire un vrai bon café et qu'en retour ce dernier l'aide dans ses recherches de la mystérieuse femme; ils vont partager leurs vies, leurs échecs.. et tenter de renverser la tendance.

 

http://publikart.net/wp-content/uploads/2010/06/2_expressos_image.jpg

 

Une petite gourmandise délicate et touchante

 

J'ai trouvé ce manga par hasard, en chinant à la bibliothèque. La couverture m'a bien plu, et cela a suffit pour qu'il rentre avec moi à la maison, en vue de me divertir pendant l'heure du thé.

 

« 2 expressos » s'est avéré être l'histoire somme toute assez simple et touchante de deux hommes à un tournant de leur vie, tentant de remettre celle-ci sur les rails.

 

Le tout est servi par des dessins magnifiques, mais qui donnent néanmoins une touche mélancolique à l'ensemble des pages, tous ces dégradés de gris donnant presque l'impression d'un vieux film en N&B. Cette griffe très particulière, à mille lieux des mangas traditionnels, lui confère un style unique et agréable.

 

En découvrant la vie de l'auteur, on réalise qu'elle a mis beaucoup de sa propre histoire dans ces pages, ce qui rend la lecture d'autant plus touchante.

 

Plus encore, cette édition nous offre à la fin un petit mot de l'auteur, très agréable, qui nous apprend qu'elle a mis 5 ans à rendre ce projet au lieu d'un seul, à cause entre autres de phases dépressives chroniques.

 

Et pourtant, malgré ce background plutôt sinistre, et des dessins très chargés en gris, comme sans cesse sous la brume, l'histoire est plutôt belle, voir lumineuse sur la fin. Comme un bon café!

 

En somme, un petit moment de plaisir simple et mélancolique, qui donne une furieuse envie de boire un bon café en faisant le point sur sa propre existence =)

Partager cet article

Repost 0
Published by Guu - dans ... Lu
commenter cet article

commentaires

Mackie le newbie 14/09/2011 12:32


premier commentaires sous mes nouvelles coordonnées :
http://chroniques-d-un-newbie.fr/
j'y ai fait ma petite chronique sur 2 expressos, sans lire ton article et au final on est du même avis ^^


Guu 14/09/2011 13:00



Les grands esprits se rencontrent ;)



Laeti (histoires-de-livres) 29/06/2011 21:27


J'ai jamais lu de manga mais celui-ci me fait de l'œil!


Guu 30/06/2011 21:37



Ce n'est pas vraiment un "manga" au sens premier du terme, puisqu'il fait très BD par certains aspects. Mais effectivement ce fut une très agréable découverte =)



Erato 14/06/2011 10:34


J'aime pas le café, mais je pense que l'histoire pourrait me plaire ^^ Ca me rappelle un peu les mangas culinaires type Le Restaurant du bonheur ou Aya conseillère culinaire (où des recettes de
plats japonais sont données à la fin de chaque tome *o*)


Miss Spooky Muffin 13/06/2011 18:03


Je n'aime pas le café pourtant, mais j'en prendrai bien un avec ces deux-là, ça fait longtemps que je ne suis pas sortie de mes lectures habituelles en manga et j'ai toujours peur d'être déçue...
mais comment ne pas te faire confiance ! ;)


Guu 13/06/2011 18:28



Oh tu va me faire rougir =) J'avoue que celui ci sort un peu des sentiers battus et m'est arrivé entre les mains totalement par hasard;.. mais comment ne pas faire confiance au hasard qui m'a mis
sur le chemin de telles morues :p



Guu on ze web

facebook twit rss

 

Work in progress

http://img.livraddict.com/covers/5/5004/couv15685138.jpg

 


D'autres sites chouettes...

 

Ramza

Gally

Lalou

Erato

Dolphyone

Snow

Miss Spooky Muffin

Lelf

Lyra Sullyvan

Livraddict

famelik

atomiccircus.jpg

Beware of the froggies

Mackie le Newbie 

Guu A ...